Vitré et Fougères. « La fin de vie s’accompagne, sans juger »

/, fougères, test/Vitré et Fougères. « La fin de vie s’accompagne, sans juger »

Vitré et Fougères. « La fin de vie s’accompagne, sans juger »

Réginald Cornier préside l’Association locale pour le développement des soins palliatifs dans les pays de Vitré et de Fougères. Il veut passer le relais et espère que de nouveaux membres vont rejoindre l’équipe de bénévoles.

Donner de son temps pour le partager avec des personnes en fin de vie ou qui traversent une phase critique dans une maladie grave. Leur rendre visite, les écouter, bénévolement. Savoir être présent, aussi, pour leurs familles. Telle est la raison d’être de l’Association pour le développement des soins palliatifs (ASP) qui rayonne dans les pays de Vitré et Fougères.

Elle a été créée au début des années 2000 par le Dr Rouault de la Vigne. Depuis 2014, elle est présidée par le Vitréen Réginald Cornier, qui avait auparavant été coordinateur, mais aussi bénévole d’accompagnement pendant treize ans à Paris, Vitré et Fougères.

« Être dans l’accompagnement »

« On est dans la vraie vie alors que des personnes s’apprêtent à la quitter, relate-t-il. On est dans une authenticité de relation. Dans le non-jugement, l’écoute et l’humilité tout en étant capable de prendre du recul. » Le 4 avril, l’association tiendra son assemblée générale au centre hospitalier de Fougères.

Et Réginald, lui, souhaite passer la main en tant que président. « Je resterai en soutien car je ne me retirerai pas complètement de l’association, précise-t-il. Mais pour des raisons personnelles et professionnelles, il nous faut trouver un nouveau président. Et je militerai toujours pour le développement des soins palliatifs, notamment dans les Ehpad (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et au domicile, et pour le développement de prises en charge pluridisciplinaires. »

Article paru dans Ouest-France le 13 mars 2017

By | 2018-03-07T13:21:18+00:00 March 13th, 2017|asp, fougères, test|0 Comments